Passer la nuit dans une cabane perchée

Tous les ans on profite des vacances pour partir quelques jours avec ma mère et mon petit frère au mois de Juillet. Cette année on avait un peu envie de changer des gîtes et on s’est tournés vers des lieux plus insolites pour finalement se décider pour une cabane perchée dans les arbres à 8m de haut au Domaine de Chaligny dans le Morvan en Bourgogne.
Ce qu’il faut savoir c’est qu’on a tous les trois le vertige mais que je suis de loin celle que ça panique le plus. La dernière fois que j’avais été confrontée au vide c’était dans les Gorges du Fier en Haute-Savoie à plus de 25m de haut et j’avais littéralement fondue en larmes à l’arrivée tellement j’avais été effrayée (et rien que de voir la photo me donne la chair de poule). Autant te dire que j’étais pas sereine quand on a réservé notre cabane mais je me suis fait à l’idée qu’il fallait parfois se faire violence.

Arrivés sur place on nous confie un sac à dos avec des draps, des bouteilles d’eau et une lampe puis on se rend à notre cabane cachée derrière deux hêtres pourpres. Elle me parait beaucoup moins haute que je ne l’avais imaginé donc ça me rassure un peu. Pour atteindre l’intérieure de la cabane, il faut gravir un grand escalier (QUI BOUGE) puis une échelle en rondins de bois. Autant les marches c’était pas un problème, autant l’échelle a été une étape plus difficile. On ne se rend pas compte en photos mais ça fait haut quand même une fois sur la passerelle ! Surtout pour quelqu’un qui a le vertige !! Mais j’ai réussi à monter en me focalisant sur le haut de la trappe et en essayant de faire abstraction du vide en dessous de moi. Même pas peur, même pas pleuré ! Grosse V.I.C.T.O.I.R.E personnelle.

cabane-perchee-petit-2cabane-perchee-petit-3

L’intérieur de la cabane est pas immense mais largement suffisant. On a une grande pièce à vivre dans laquelle se trouve un espace « salle à manger«  avec une table, des chaises et plein de bougies, un espace nuit avec un lit une place, une petite pièce avec des toilettes sèches, une mezzanine avec un lit deux places ainsi qu’une terrasse à l’ombre des arbres. On est pas mal là franchement !

En tant que « cabanistes » (ouai, « cabanistes », ça claque tavu), on a un accès réservé à la piscine du domaine de 17h30 à minuit alors étant arrivés vers 16h, on décide d’aller piquer une tête vite fait avant de dîner. Le problème est qu’il faut redescendre. Pour éviter une crise de tétanie du au vertige (ça rigole pas), la technique est de se mettre à quatre pattes et de descendre à reculons en ne regardant surtout JAMAIS en bas. J.A.M.A.I.S. On a mis du temps mais on a tous réussi à descendre sans trop paniquer. Ça valait le coup puisqu’on a eu la piscine pour nous tout seuls pendant plus d’une heure.

cabane-perchee-petit-36

Pour le repas du soir on avait commandé un repas froid qui serait livré directement au pied de l’arbre, le domaine proposant un service traiteur. On nous a donc déposé une grande malle en osier vers 19h qu’il a fallu faire monter par poulie. Heureusement que tout était bien enfermé dans des contenants parce qu’on a complètement retourné la malle (qui pesait environ une tonne) en voulant la faire passer au dessus du balcon #pasdoués. Au menu: plateau de charcuterie, salade de pomme de terres/haricots verts, émincés de poulet et tartelette aux fruits maison. C’était pas hyper photogénique mais c’était très bon dans la bouche !

Je ne sais pas si c’est le cas dans toutes les cabanes, mais ici il était « interdit » d’allumer à l’extérieur histoire de ne pas rameuter tous les moustiques de la région. Du coup on a joué aux cartes sur le balcon jusqu’au couché du soleil puis on s’est rabattus à l’intérieur à la lueur des bougies.

cabane-perchee-petit-16cabane-perchee-petit-25cabane-perchee-petit-21

On avait vraiment peur de ne pas réussir à dormir, d’avoir trop froid, trop chaud, trop peur… et en fait on a jamais mieux dormi que cette nuit là (et j’exagère à peine). On s’est réveillés comme des fleurs quelques minutes avant la livraison de notre petit déjeuner. Et quel petit-déjeuner ! On a eu droit à des croissants, des pains au chocolat, du pain frais, des abricots, un yaourt, du beurre, des confitures maisons (qu’on avait choisi en arrivant au domaine) réalisées par « Le potager sucré » (une confiturière du coin), du jus de pomme et des boissons chaudes.

cabane-perchee-petit-35cabane-perchee-petit-22

On est ensuite partis toute la journée pour découvrir le Morvan. Bon, je vais pas te cacher qu’on a un peu foiré notre virée touristique. C’est pas qu’on avait mal préparé notre truc mais on a passé les 3/4 du temps en voiture à chercher quelque chose à faire. Parce que bon, on a rien contre François Mitterand, mais de là à faire le « Circuit François Mitterand » de Château-Chinon… Merci mais non merci ! On est quand même montés au calvaire et à l’espace F. Mitterand pour les points de vue. On a aussi été voir le Lac de Pannecière (où on a pique niqué), le petit Lac de Pannecière (qui s’est avéré très décevant) mais on a jamais trouvé le chemin de randonné pour voir les sources de l’Yonne. Les paysages sont magnifiques et je me suis essayée à la conduite sur route de montagne, c’est déjà pas si mal comme programme.

On a été dîner au « Vieux Morvan« , un des seuls restaurant du département si l’on en croit le mal qu’on a eu pour trouver un endroit où dîner, puis on a été faire quelques longueurs dans « notre » piscine.

cabane-perchee-petit-28cabane-perchee-petit-10cabane-perchee-petit-29cabane-perchee-petit-12

La deuxième nuit a été un peu flippante contrairement à la première… Vers 4h du matin on a tous été réveillés par des rafales de vent violentes. Du moins c’est l’impression qu’on avait, le bruit étant amplifié par les arbres et le fait qu’on soit en hauteur. Dans tous les cas j’ai bien eu BIEN peur !! Heureusement ça n’a pas duré trop longtemps et on s’est vite rendormis… Jusqu’au petit-déjeuner ! Encore une fois c’était copieux et absolument délicieux (mention spéciale aux croissants et aux confitures maisons qui sont une tuerie).

Je pensais réellement que j’aurais du mal à supporter d’être en hauteur, de sentir la cabane bouger au moindre mouvement, de devoir monter et descendre par une échelle au dessus du vide mais finalement je l’ai étonnement bien vécu. Vraiment, je suis fière de moi !
Bref, on a adoré l’expérience et en partant on a regretté de ne pas avoir réservé une nuit de plus. Deux nuits ça passe définitivement trop vite.

cabane-perchee-petit-31cabane-perchee-petit-17cabane-perchee-petit-32

L’année prochaine on adorerait passer quelques jours dans une yourte ou dans une roulotte tzigane.

Et toi? Tu as déjà testé des hébergements insolites?

Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite à Paris. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Haha j’ai bien ri à la lecture de ton article. Moi aussi j’ai le vertige mais cette jolie cabane me tente bien ! Le domaine a l’air superbe.
    De mon côté j’ai testé la hutte en bois et son bain nordique en Slovénie, c’était pas mal non plus :)

  • J’avais vu tes photos de cette petite virée sur Instagram et j’attendais cet article avec impatience!!!! Quelle chance!!! J’aimerais beaucoup passer un week-end dans une cabane dans un arbre! Ça doit vraiment être une expérience unique! En tout cas, tes photos me donnent encore plus envie de me faire un tel séjour! :) Et puis, bravo à toi (à vous tous plutôt) parce qu’effectivement, ça doit pas être évident quand on a le vertige!
    Sinon, pareil, dans une yourte ou une roulotte, ça me plairait beaucoup aussi!
    Bref, merci de nous faire partager ce petit voyage! :)

    Bises!

    • Ah ça, pour être unique c’est unique ! Et vraiment si tu a l’occasion de le faire, fais le ! Après il faut vraiment qu’il fasse beau parce que la moindre rafale de vent t’empêche de dormir. Mais les hébergements atypiques comme ça c’est le pied :D Et puis tu te sens déconnecté du monde, en mode Koh Lanta sans eau courante ni électricité. Ça fait pas de mal ^^

  • Bon je n’ai pas le vertige (sauf si on me colle la gueule dans le vide, j’pense que là ça ne serais pas pareil ahah) En tout cas, je trouve cette cabane vraiment super jolie ! J’aurais bien aimé voir plus de photos de l’intérieur ^^ Je t’avoue que j’aimerai beaucoup tester ces types de logement insolites.. yourte, roulottes etc..

  • Ça a l’air tellement cool ! Ca fait pas mal de temps que j’ai envie de tester ça moi aussi, j’ai un peu le vertige mais le côté champêtre en cabane m’attire pas mal :D