MUSIQUE // CHVRCHES, Coup de Cœur de l’année <3

J’ai découvert le groupe Chvrches grâce à une vidéo réalisée par le photographe Romain LeCamp dont je t’ai déjà parlé il y a quelques mois. Et j’ai beaux l’écouter quasi quotidiennement, je me décide seulement maintenant à t’en parler… Peut être par flemme et peut être parce que leur album est sorti il y a quelques jours et que je veux t’en parler avant que ce ne devienne la folie!

Chvrches c’est un jeune trio d’electropop/synthpop écossais formé en 2011 par Lauren Mayberry, Iain Cook & Martin Doherty. Leur EP « Recover » sorti au début de cette année leur vaut d’être désigné par la BBC comme « groupe prometteur de l’année 2013 » et le magazine musical Pitchfork élit les morceaux « Gun » et « Recover » comme « Best New Music« . Et le top du top EVER, outre le fait qu’ils aient joués cet été aux Eurokéennes et à Rock en Seine, ils ont assuré la première partie de Depeche Mode aux arènes de Nîmes en Juillet dernier (OH PUTAIN CA AURAIT ÉTÉ LE CONCERT DE MA VIE!).

chvrches

Mais revenons en à l’essentiel, leur premier album « The Bone Of What You Believe » sorti le 20 Septembre dernier qui comporte 12 titres dans sa version standard et 16 titres dans sa « super » version spéciale.
Le « tube » suprême est incontestablement « The Mother We Share« , premier single extrait de l’album. Il faut admettre que c’est un titre ultra accrocheur, très bien construit, rythmé comme il faut, mélodiquement bandant et avec un pont chanté quasi a capella qui te remue les tripes de l’intérieur. Bref, ma première approche de Chvrches fut musicalement inoubliable.
Dans la même veine, on retrouve un autre single intitulé « Gun« . En plus d’avoir un clip « trop-bien-so-90’s« , la chanson est vraiment extra. Il suffit d’avoir entendu le refrain une seule fois pour l’avoir dans la tête à vie! (J’en rajoute à peine!). La voix de Lauren y est vraiment mise en valeur, en partie grâce aux chœurs, essentiels dans chacun des morceaux de l’album (sans exceptions).
Mais ma préférée de tout les temps du monde entier c’est indéniablement « Night Sky« !! C’est un morceau que je trouve assez intense! La performance vocale de Lauren est magnifique et les chœurs très présents délivrent une mélodie extrêmement puissante et un morceau qui mériterait largement un clip et le titre de single. Même le pont à base de « da-da-da-tu-tu-tu-da-da » est parfait.
Un autre titre qui mériterait plus de reconnaissance, c’est « Strong Hand« . Si les autres morceaux, bien qu’absolument excellents peinent à surprendre, celui ci y parvient étonnamment bien. Le son des synthés sature, l’ambiance est agréablement lourde… ça me rappel étrangement certains morceaux de mon époque dark-electro avec des gros sons de guitares électriques et une voix aérienne qui vient se poser juste au dessus. Et ce qui le rend d’autant plus puissant, c’est d’avoir eu l’intelligence de mettre juste avant un morceau d’ambiance quasi instrumental intitulé « You Caught The Light« .
Il y a aussi des morceaux plus légers et « féminins » qui donnent envie de gigoter ses bourrelets en rythme comme « We Sink« , qui est malgré tout loin d’être ma préférée, « Recover« , 2e single de l’album, « By The Throat« , très entraînant, ou « Lungs« , un peu moins passionnant mélodiquement parlant. Et il y a des morceaux qui se réveillent à la dernière minute, ce qui n’est pas forcément péjoratif. « Tether » et « Science/Vision » commencent comme des « balades » et montent en puissance au fur et à mesure pour aboutir a des morceaux vachement intéressants avec de belles instrus. Le pont de « Tether » (j’adore les ponts tavu!) est d’ailleurs juste fabuleux.
« Lies » et « Broken Bones » sont deux morceaux que j’apprécie beaucoup mais qui sont plus « expérimentaux« . La rythmique presque militaire de « Lies » est très présente et la mélodie est étrange avec pleins de tierces, ce qui l’a rend froide. Faut aimer. « Broken Bones« , dernier morceaux de l’album standard, est presque fascinant. L’accompagnement, au début du morceau presque insignifiant, se fait de plus en plus présent au fur et à mesure, puis les superbes chœurs débarquent, on s’attend à la puissance suprême et puis d’un seul coup le morceaux passe sur un instrumental/chœurs aux accents electro ressemblant étrangement aux instrumentaux de The Birthday Massacre. Là encore, ce ne sera pas du goût de tout le monde.
Et puis il y a « Under The Tide » avec du chant masculin, ce qui n’est pas franchement ma tasse de thé même si j’admet volontiers que le refrain est sympa!
Quant à eux, les remix tiennent clairement de l’attentat auditif, la palme du massacre revenant à Blood Diamonds qui fait de « The Mother We Share » un espèce de générique de jeu vidéo au rabais. Super dégueulasse!

Pour conclure et la faire courte, c’est un album génial malgré quelques tout petits ratés qu’on leur pardonne. Ça mérite au moins un gros 8/10

S I T E   O F F I C I E L  |  F A C E B O O K  |  T W I T T E R
I N S T A G R A M  |  Y O U T U B E  |  S O U N D C L O U D

CHVRCHES


Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite en région parisienne. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.