KONSTRUKTOR, LE RÉFLEX ARGENTIQUE DIY // PART.2

Il y a un mois je te parlais de ma nouvelle acquisition, le Konstruktor de Lomography, un appareil argentique à construire soit même. Tu peux retrouver cet article ICI avec les étapes de la constructions.
Je t’avais promis de revenir te parler de la prise en main et te montrer le résultat de ma pelloche, alors me voilà !

P R I S E  E N  M A I N

Alors j’avoue avoir un peu galéré pour comprendre le fonctionnement et m’y faire. Quand on a pas touché un appareil argentique depuis presque 10ans, il y a évidemment des réflexes qu’on a perdu…
Mettre la pellicule est de loin le plus simple. Une fois que c’est fait et que le dos de l’appareil est refermé, on réalise qu’il n’y a aucun compteur pour le nombre de poses. C’est ballot ! Il y a bien une petite bague avec des numéros et qui matérialise les 36 poses de la pellicule mais elle est impossible à maîtriser. Concrètement, si tu mets l’appareil dans ton sac, tu peux être sûr(e) qu’elle aura bougé. A moins d’avoir une super mémoire, au bout de 10 poses, tu perds le compte et tu es incapable de te souvenir combien de photos il te reste… Tant pis, c’est la surprise !
Mais là où je me suis sentie vraiment conne, c’est quand j’ai pris 2 ou 3 photos en pensant que la pellicule allait tourner toute seule ! NORMAL ! Evidemment, comme d’habitude j’utilise un numérique ou un polaroïd, c’est une question que j’ai pas à me poser. Et puis d’un seul coup j’ai eu un flash ! « Mais, je viens de faire une triple exposition là du coup ! » Et il a fallu que j’aille voir sur un autre blog comment passer d’une pose à une autre. J’avais trop peur de faire une connerie et d’abîmer la pellicule. Alors en fait il y a une molette à droite (on peut pas la louper), à côté du déclencheur et sur laquelle est posée la bague avec le décompte des poses. Il faut la tourner jusqu’à sentir une résistance. Il ne faut pas insister sinon ça risque d’abîmer la pellicule !

Ensuite le viseur poitrine est aussi un peu délicat à apprivoiser. On a tendance à vouloir y mettre son œil. C’est inutile ! Il faut simplement prendre l’habitude d’être « loin » du viseur et d’utiliser la petite loupe pour faire sa mise au point.
En parlant de mise au point, j’ai failli plusieurs fois me retrouver avec l’objectif dans les mains. C’est pas qu’il ne tient pas bien, il est vissé sur l’appareil. Mais en tournant les bagues pour faire la mise au point, on dévisse parfois accidentellement l’objectif.

R É S U L T A T

Pour développer une pellicule 35mm, il faut aller dans un labo. Ne compte pas sur le photographe de la galerie commerçante de Carrefour pour te la développer.
Je suis allée chez Processus, un laboratoire professionnel hyper réputé. J’avais un peu honte avec ma petite pellicule… J’ai choisi un forfait développement avec tirages 13 x 18 et scans basse définition pour 25€ (oui, ça fait très mal !). Je l’ai déposée un vendredi après-midi et elle était prête le mardi soir suivant. J’avais super hâte de voir le résultat, je pensais avoir vraiment des jolies photos, et en fait la plupart sont flous… La déception!

konstruktor_2_2

Malgré tout, ça va me permettre de m’améliorer et surtout de faire attention à ne pas bouger lors de la prise de photo. C’est vrai que le déclencheur est un peu raide et qu’en appuyant je dois forcer et bouger. La seule photo vraiment nette est celle où j’étais appuyée sur un pont.
Et chose très bizarre, je n’ai pu faire que 21 photos… En regardant les négatifs, je me suis rendu compte que 1/4 de ma pellicule était vierge. Je ne comprend pas ce qui s’est passé…
Du coup j’espère que la prochaine sera mieux (et que j’aurais 36 photos) !

L E S  P A S  T R O P  M A L

konstruktor_3_petitkonstruktor_21_petitkonstruktor_15_petitkonstruktor_14_petit

L E S  D O U B L E  – E X P O S I T I O N S  I N V O L O N T A I R E S

konstruktor_4_petit

L E S  F L O U S  F L O U S !
Certaines peuvent ne pas paraître si flous, mais je peux t’assurer qu’en grand c’est flagrant !

konstruktor_2_petitkonstruktor_5_petitkonstruktor_7_petitkonstruktor_8_petitkonstruktor_9_petitkonstruktor_6_petitkonstruktor_10_petitkonstruktor_20_petitkonstruktor_19_petitkonstruktor_12_petit

L E  P I R E  D U  P I R E

konstruktor_13_petitkonstruktor_17_petit

Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite en région parisienne. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Personnellement j’aime beaucoup même tes photos flous, je trouve que c’est aussi ça le charme de l’appareil photo argentique. J’aimerais énormément m’en reprendre un ancien, car j’ai un reflex argentique par contre et ça n’a pas le même charme.

    • Oui, c’est vrai, je suis d’accord avec toi. Ce que j’aime dans l’argentique, et surtout dans un appareil comme celui-ci où il y a très peu de réglages, c’est la surprise, l’inattendu. Après là, elles sont vraiment flous… J’aurais préféré que le film brûle un peu ^^
      J’espère que tu trouveras ton bonheur ! Il y a moyen de trouver des modèles très sympa !

  • Même si les photos sont floues, elles sont très jolies quand même, ça leur donne un certain charme, authentique, vintage, très sympa au final! Bonne chance pour la prochaine pellicule! J’ai déjà hâte de voir le résultat…

  • Je ne connaissais pas du tout cet appareil ! Moi qui suis fan de l’argentique, je t’avoue qu’il me donnait envie.. Mais après ton article je dois dire que je suis un peu déçue, son utilisation a l’air un peu trop complexe à mon goût. Sinon tes photos ne sont pas si mal pour une première prise en main, et contrairement à toi j’adoreeee la dernière floue avec les fleurs !

    • Cet appareil, je l’ai surtout acheté pour avoir le plaisir de le monter moi même. Mais en effet en terme d’utilisation il est vraiment pas top. Il vaut mieux le garder sur une étagère pour faire jolie et acheter un autre modèle je crois ! Ca m’empêche pas d’avoir commencé une nouvelle pellicule. Je veux réussir à le « maîtriser » ^^

  • J’aime beaucoup tes photos, et la 2e de la catégorie « double exposition » est très sympa. Même dans les floues il y en a qui sont bien. Pour le fun je m’étais acheté un Diana F+ par contre sur 2 pellicules je n’en ai encore développé aucune, faute de budget, peut-être la prochaine fois que je vais à Paris, je casserai ma tirelire pour enfin voir ce que ça donne (je sais déjà que je vais avoir beaucoup de double voire triple exposition »).

    • Ah bne oui, il faudrait que tu les développe! Ca sera une belle surprise de redécouvrir ce que tu avais pris en photo. Après c’est clair que ça coûte un bras…

  • Aaaaah! J’attendais ton article avec beaucoup d’impatience! Elles sont pas mal tes photos pour une première! :) Et les doubles expos sont vraiment colos!
    Du coup, ça me donne vraiment encore plus envie de me procurer ce petit Konstruktor. J’hesitais entre celui-ci et le Holga. Dur dur de se décider ^^ Tu le conseilles je suppose?

    Bises!

    • Ben à moins que ça t’amuse de le monter, je te conseille plutôt le Holga. Je n’ai pas ce modèle, mais je suis persuadée qu’il est plus simple d’utilisation que le Konstruktor. En plus comme je le disais, le déclencheur du Konstruktor est assez « dur », ce qui provoque le flou de mouvement… Pas tip top. Après le résultat est pas si mal en effet. Ca m’amusait surtout de le monter et d’avoir la fierté de faire des photos avec un appareil que j’ai construit. Mais je m’achèterai peut être un Diana personnellement pour continuer…

      • Ha ben moi, j’ai un Diana ^^ Et franchement, c’est comme pour le Konstruktor: tu as quand même pas mal de flous. Jusqu’ici, j’avais shooté en 120 mm mais les péloches et le développement sont assez chers. Du coup, j’ai investis dans un dos 35 mm. J’ai une pellicule en cours. On verra ce que ça donnera.
        Si j’hésitais à me racheter un Holga alors que j’ai un Diana, c’est que ma dernière pellicule était complètement ratée. Je ne sais pas ce qui s’est passé et j’espère que c’est pas un soucis avec l’appareil. Le photographe où je l’ai fait développer a insinué que je ne savais pas m’en servir mais j’ai des doutes: le premier film que j’ai fait avec était plutôt correct et j’avais plusieurs photos réussies donc, ce serait bizarre que ce soit ça. Bref, je verrai bien ce que donne la péllicule en cours avant de me décider à changer. ^^

        • Ah merde, c’est bon à savoir avant que j’investisse, merci!
          Ahahah sympa ton photographe qui te fait comprendre que tu es une quiche en photo xD Qu’est ce qui fait quelle était ratée cette pellicule? Elle était surexposée? sous exposée?
          J’espère en effet que c’est pas un problème sur l’appareil… c’est pas que ça coûte une fortune, mais c’est une déception si il marche plus =/

          • Non, l’exposition était bonne mais elles étaient toutes floues. je ne sais vraiment pas ce qui s’est passé. J’admets que j’ai pu me planter dans les réglages pour quelques unes mais tout un film, ça me semble vraiment bizarre (surtout que ce n’était pas ma première fois avec cet appareil).