KONSTRUKTOR, le réflex argentique DIY // Part.1

Mon frère emménageant chez moi pour continuer ses études à Paris, on a passé tout le week-end à monter des meubles IKEA. TOUT le week-end! Donc autant te dire que j’étais carrément O.P pour assembler mon KONSTRUKTOR! Le tournevis cruciforme n’a plus de secret pour moi !
Le KONSTRUKTOR, c’est un réflex argentique 35mm à construire soit même conçu par Lomography et qui te coûtera la modique somme de 35€ ! OUI, seulement trente cinq euros ! Et c’est censé te prendre seulement 1h à 2h à assembler (je doute un peu là dessus).

Je l’ai commandé sur le shop de Lomography avec des pellicules et je l’ai reçu seulement 4 jours après. Le packaging est juste au top du top avec une identité visuelle hyper sympa (ce qui m’a fait en partie craquer, j’admet).

konstruktor-20-petit

A l’intérieur de cette superbe boîte en carton se trouve : une notice, des autocollants pour le personnaliser, un tournevis, des vis (fatalement) et pleins de petites pièces à assembler !
Je te conseille de te mettre sur un plateau histoire de ne rien perdre dans ton tapis à poils longs. Et la première chose à faire est de trier les différentes vis grâce au récapitulatif à la fin de la notice parce que sinon c’est le dawa.

konstruktor-27-petit

La notice donne des sueurs froides quand on la feuillette mais il est assez simple de la suivre. Elle est assez bien détaillée, même si j’ai bloqué sur certains assemblages sur lesquels j’ai passé plus de temps.

konstruktor-28-petit

Certaines pièces ne se détachent pas bien donc je te conseille de couper les bouts de plastique qui dépassent pour qu’ils ne gênent pas le mécanisme de l’appareil. Moi j’ai opté pour le coupe ongle… Ça marche bien !
Il ne faut pas hésiter à dévisser une pièce et à passer du temps sur un assemblage si tu sens que ça ne coïncide pas comme ça le devrait.

konstruktor-36-petit

Et 2h15 après, voilà le résultat !!
Ne paniquez pas en ce qui concerne les vis, ils mettent du rab’ au cas où. Du moins c’est ce que j’en ai conclut étant donné qu’il n’y a nulle part dans la notice le nombre de vis nécessaires. Truc plus flippant, il y a un écrou qui ne va nulle part…

konstruktor-54-petit

Le viseur se trouve au dessus de l’appareil, comme pour le célèbre Semflex. J’avoue ne pas connaître grand chose à propos de l’aspect technique donc je ne vais pas vraiment pouvoir t’expliquer le mécanisme mais il y a une loupe pour faciliter la mise au point.

konstruktor-57-petitkonstruktor-61-petit

Pour ce qui est de la prise en main, c’est moins facile. En plus, ça fait très longtemps que je n’avais pas touché d’appareil argentique (hormis mes polaroïds). Mais je te parlerai de ça quand j’aurais réalisé une pellicule entière… dans quelques mois sûrement.

konstruktor-67-petitkonstruktor-89-petit

Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite en région parisienne. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Pour le viseur : tu as un miroir qui te permet de voir l’image qui sera « imprimée » sur la pellicule. Dans une visée poitrine (celle que tu as sur cet appareil), le miroir te renvoie l’image inversée, c’est pour ça que pour cadrer l’image que tu vois plus à gauche, tu dois tourner ton appareil vers la droite et inversement. Au contraire dans la visée œil, celle qu’il y a sur les réflexes numérique, avant d’arriver à l’œil l’image est « remise en place » grâce à un prisme, ce qui facilite le cadrage. Et quand tu déclenches, le miroir (qui « protège » la pellicule quand tu cadres) se lève et laisse passer la lumière pour impressionner la pellicule! Vilà! En espérant que mes explications soient claires :)

    J’ai hâte de voir ce que tu vas faire comme photo, tu as pris quoi comme pellicule? La visée poitrine c’est cool ça change complétement ta façon de cadrer!

    • Héhé merci pour ton explication! Ca me dépasse complètement cette partie technique-optique. C’est vrai que je fais un peu de la photo au hasard, sans trop comprendre comment ça marche =/
      J’ai pris des films lomo color 400 iso.
      La visée poitrine me décontenance pour l’instant, ça change tout!

  • Whao, j’avais jamais vu un truc pareil avant… Et ça ne fait pas trop effet jouet plastique tout léger ? C’est vraiment dingue comme principe, en plus de voir l’intérieur d’un appareil argentique :D t’as intérêt à publier le reste de tes impressions sur l’appareil et de nous montrer les photos développées :D

    • C’est vrai que c’est un peu flippant ce petit appareil en plastique mais il a l’air très solide et, même s’il est léger, ça fait jouet du tout. Et ouai, le principe est foufou! Pour ce prix là, je voulais tester. Et au vu de ce que certains arrivent à faire avec, il y a un super potentiel!! Après c’est pas gagné hein… Ma première photo sera une double exposition parce que j’avais pas pensé à tourner la pellicule… ça promet xD

  • La grande classe. Je ne sais pas pourquoi à chaque fois qu’il y a un objet à monter en kit, on est sure de tomber sur une pièce en trop, à la fin (forcément), histoire de semer le doute, hou la coquine.
    J’ai hâte de voir les photos que ça peut donner ! ;) Amuses toi bien.

  • Oh mon Dieu, mon Dieu! Ton article me donne trop envie d’investir 35€ là dedans <3 Il a l'air tellement top! J'ai hâte de voir le résultat de ta pellicule dans quelques moi pour voir! ^^
    Super article en tout cas! :)

    • Ben c’est vraiment top de se dire qu’on a construit un appareil photo. Et puis j’espère que j’obtiendrais un résultat sympa. Je vais pouvoir jouer avec les doubles expositions, ça me plait bien :D On verra le résultat