HISTOIRE D’AIGUILLE // Ma reconstruction des lobes
après 10 ans de stretching

Bonjour toi!

Si tu me suis sur Instagram, tu dois savoir que j’ai subit il y a quelques mois une intervention sur mes lobes pour faire disparaitre toutes traces de stretching. De là j’ai reçu pas mal de messages privés pour savoir comment se déroulait la procédure, à qui s’adresser ou à combien s’élevait l’intervention et je souhaitais faire un article pour répondre à tes interrogations. Je souhaitais aussi te montrer l’évolution et les étapes de cicatrisation. Mais avant de t’en parler plus en détail, je te fais un petit historique absolument trépident sur mes oreilles.

En février 2014 je publiais CET ARTICLE sur le stretching des lobes. Je te parlais des DO et DON’T du stretching et partageais avec toi mon expérience. J’ai commencé à stretcher mes lobes au début du lycée, en 2006. J’ai tout d’abord été jusqu’à 12mm puis ai enlevé mes plugs quand j’ai commencé à paniquer (« Oh merde, ça fait quand même un gros trou quand j’enlève le plug!! » #panique). Puis quelques mois plus tard j’y suis revenu pour atteindre 20mm en 2015. Cette année ça faisait donc plus de 10 ans que je vivais avec des gros trous.

 

POURQUOI ?
_

Quand j’ai posté sur instagram mes premières photos post-opération, j’ai eu beaucoup de questions pour savoir pourquoi j’avais pris cette décision “radicale”.
Alors qu’auparavant je prenais énormément de plaisir à acheter des plugs et à les assortir à mes tenues ou à mes humeurs, je n’en avais plus du tout. Ça faisait des mois que je portais le même modèle de plug en bois sans aucun plaisir, tandis que de plus en plus de boucles d’oreilles me plaisaient. Je louchais sur des BO XXL tout en regardant ma collection de plugs avec désintérêt. J’ai pris quelques semaines pour peser le pour et le contre, et finalement la reconstruction des lobes m’a parue évidente. D’ailleurs je savais pertinemment en commençant à stretcher qu’un jour j’en aurais marre, que ce n’était pas définitif (rien ne l’est). Tout comme mes piercings qui, un jour surement, quitteront mon visage.

La seule chose qui me mettait un chouilla le doute, c’était de ne plus pouvoir porter de poids, jusqu’à ce que je réalise que de toute façon je ne les portais que deux ou trois jours par an pour des photos (Cf. celle juste au dessus héhé).

 

CHEZ QUI ?
_

Même si pour moi la réponse était évidente, elle ne l’est pas pour tout le monde et je l’ai ressenti dans tes questions. À qui faut-il s’adresser pour une telle procédure? Un chirurgien plastique ou un pierceur/bodmodeur? En ce qui me concerne, je n’ai pas hésité une seule seconde à m’adresser à un bodmodeur habitué à ce genre d’opérations très particulières. Je ne dis pas que les chirurgiens sont inaptes mais certainement moins habitués et beaucoup plus chers. Mais les bodmodeurs qui pratiquent de telles procédures ne courent pas les rues, surtout les meilleurs! Et autant te dire que j’avais tout sauf envie de me faire charcuter par n’importe qui. De bouche à oreille et par un ami très satisfait de son tongue split et de son ablation des blow out, j’ai contacté Sébastien du salon Body’R’Evolution à Chelles (bodypierceur depuis 1996 !!!). Comme pour les tatoueurs, il est important de jeter un œil au portfolio de la personne avant de la contacter. Car même s’il ne s’agit pas d’une opération à cœur ouvert, cette procédure reste un acte chirurgical.

 

COMBIEN ?
_

Que ce soit dans ce salon ou un autre, il est nécessaire de faire faire un « devis ». J’ai choisis de communiquer par mail en envoyant des photos de bonne qualité de mes lobes, ce qui a permis au pierceur de déterminer un prix. Il m’est donc difficile de répondre à cette question. Je peux te dire combien j’ai déboursé (n’hésite pas à me demander en privé), mais il m’est impossible de t’assurer qu’il en sera autant pour toi. Tout dépend de l’état de tes lobes et de si oui ou non tu as des blow out. En ce qui me concerne, mes lobes étaient nickels comme tu peux le voir juste en dessous (oui, je me la pète un peu).

 

AVANT
_

Je le savais avant même de contacter qui que ce soit, il faut retirer ses plugs ou écarteurs plusieurs semaines en amont de l’intervention. Ça permet à la peau de se rétracter naturellement. Imagine si ce n’était pas le cas et que la peau se rétractait après l’opération… no bueno! (Oui, on dirait des p’tits anus, keskia?!)

 

COMMENT ?
_

Je ne vais pas m’appesantir là dessus étant donné que je ne suis tout simplement pas chirurgien. Tout ce que je peux te dire c’est que tu as la tête sous un champs stérile (genre COMME ÇA mais avec ton oreille) et que c’est un peu long. Je sais qu’il essaye d’enlever le moins de chair possible pour avoir le plus de matière sur laquelle travailler et enlever au fur et à mesure si nécessaire. Chaque oreille a pris un peu plus d’une heure si je me souviens bien, avec une pause thé entre les deux. Tu repars de là avec des fils non résorbables qu’il faut faire venir enlever 12 jours après. Pourquoi 12? Parce qu’au delà les sutures risquent de laisser des traces disgracieuses.

 

LA DOULEUR
_

Comme pour le prix, il va m’être difficile de répondre à cette question. C’est très aléatoire. Tout dépend de ta tolérance à la douleur mais aussi de la façon dont l’opération est pratiquée.

 

APRÈS
_

Il suffit de se laver les lobes DÉLICATEMENT avec un savon antiseptique en faisant EXTRÊMEMENT gaffe aux fils et d’appliquer plusieurs fois par jour de la crème cicatrisante qui atténue les cicatrices. J’avoue que j’ai moyennement bien respecté l’application de la crème. J’ai beaucoup de mal à me tenir à ce genre de choses sur le long terme. J’ai heureusement la chance de bien cicatriser en général donc les cicatrices sur mes lobes se sont vite atténuées. Mais je ne suis pas un exemple à suivre!

Lendemain de l’opération

2 mois après l’opération

5 mois après l’opération

RÉSULTAT
_

Si au début un des lobes était un peu pointu chelou, aujourd’hui je suis ravie du résultat. Les traces de l’opérations ont presque disparues et mes lobes ont une belle forme arrondie comme je le souhaitais. Au delà de leur aspect esthétique, je suis contente d’avoir pris cette décision. C’est vraiment après l’opération que je me suis rendu compte à quel point j’étais soulagée de ne plus avoir les lobes stretchés. J’étais d’autant plus contente que je venais de passer un mois avec des trous béants que je trouvais vraiment disgracieux.

Maintenant il ne me reste plus qu’à les repercer. Je tarde un peu à le faire malgré mon envie notamment parce que j’ai peur de tomber sur un perceur qui va me foirer. J’ai peur qu’il perce sur ma cicatrice et de me retrouver avec des chéloïdes… Mais il va falloir que je me lance parce que ma collection de boucle d’oreille ne cesse de grandir, tout comme ma frustration de ne pas pouvoir les porter.

 

S’il y a des questions qui restent en suspens et auxquelles je n’ai pas répondu, n’hésite surtout pas à commenter cet article (en oubliant pas de renseigner ton adresse mail) et je ferais de mon mieux pour te répondre ♥

Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite en région parisienne. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Je me coucherai moins bête ce soir, je ne savais même pas que ce type de chirurgie existait ! C’est bon de savoir que l’on peut corriger certaines choses si on le souhaite. C’est super bien réussi en tout cas.

    (Je comprends ta frustration pour les boucles d’oreilles ^^)

  • Très intéressant ton papier :) C’est marrant car moi en ce moment, des plug, j’ai envie d’en remettre haha ! J’étais à 16mm, moins que toi donc. Je les ai enlevé mais sans faire d’opération, ça s’est bien refermé mais il doit rester 3mm je pense. Ça pend un peu plus que ça ne devrait quand je mets des boucles d’oreilles lourdes mais c’est pas trop inesthétique non plus ! En tout cas, le mec qui t’as fait ça a vraiment fait un travail super clean :)

    • La peau réagit vraiment différemment d’une personne à l’autre. Mais je pense que comme j’avais pris beaucoup de temps pour les stretcher pour ne pas avoir de blow out, ma peau s’était vraiment agrandie définitivement. Évidemment elle s’est un peu rétractée quand je les ai enlevés mais pas tant que ça. J’espérais secrètement ne pas avoir besoin d’opération… ÉCHEC !
      Tu as bien de la chance de pouvoir mettre quand même des boucles !