CINÉMA // « Mommy » de Xavier DOLAN

Jeudi dernier, je me suis levée à 6h30 pour pouvoir profiter de la première séance de la matinée et voir le fameux « Mommy » de Xavier Dolan. Motivation.
Le cinéma de Xavier Dolan, je ne le connaissais pas. Je me suis rendue compte que j’avais « J’ai tué ma mère » depuis des années sur mon disque dur sans jamais l’avoir vu. Donc je ne me suis pas dit « Oh génial, un nouveau Dolan! » mais je n’ai pas pu passer à côté de toutes les critiques extrêmement positives à propos du film. Et puis il a quand même reçu le Prix du Jury au dernier festival de Cannes… Ça ment pas ça !
Il fallait que je me fasse ma propre opinion. Direction la salle obscur…

« Mommy » c’est l’histoire d’une veuve mono-parentale, Diane (aka DIE), qui hérite de la garde de son fils Steve, un adolescent TDAH impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir.

–    B  A  N  D  E     A  N  N  O  N  C  E    –

Quand le film a commencé, je me suis demandé comment est-ce que j’allais supporter le québécois. C’est vraiment un accent (une langue) que j’ai du mal à prendre au sérieux et j’avais très peur que ça me perturbe pendant les 2h20 que dure le film. Et puis finalement on s’y fait assez vite. Ouff !

« Mommy » traite du sujet universel qu’est l’amour maternel. Cette mère, Diane, se retrouve à devoir gérer seule son fils violent et incontrôlable. Leurs rapports sont complexes et passent constamment par la violence verbale ou physique, au point de se demander s’ils ne sont pas en train de se détruire mutuellement. L’arrivée de leur voisine Kyla, enseignante en congés sabbatiques va leur permettre de souffler un peu et de retrouver une lueur d’espoir.
La relation qui se noue entre ses trois personnages est émouvante, magique, forte et fragile à la fois. On a constamment peur que Steve perde de nouveau le contrôle dans un excès de violence.

Xavier Dolan nous présente la vie dans ce quelle a de brut et nous dépeint des personnages vrais, avec leurs doutes, leurs souffrances et leurs faiblesses.
Malgré des rôles très difficiles et des personnages qui pourraient être antipathiques, on ne peut pas s’empêcher de les aimer dés le premier regard. On s’attache à eux, on s’inquiète pour eux, on rigole avec eux (parce que oui, c’est un film où on rigole aussi).

Les acteurs sont tous formidables. Je ne connaissais qu’Anne Dorval que j’avais vu à l’occasion dans la série humoristique « Le cœur a ses raisons« … un autre style ! Dans « Mommy« , elle m’a émue jusqu’aux larmes (même si j’ai essayé de me retenir). Antoine Pilon, lui, est tout à fait crédible en adolescent colérique. J’ai même fini par me demander si il n’était pas vraiment atteint d’hyperactivité. Quant à Suzanne Clément, c’est une très belle découverte pour moi.

Xavier Dolan a pris des parti pris esthétiques très intéressants comme le format resserré 1:1 qui permet de dresser des portraits saisissants et sublime les personnages. C’est aussi une métaphore de l’isolement des personnages et de l’étroitesse de l’horizon qui s’offre à eux. Lorsque l’avenir semble enfin leur sourire, Steve agrippe les bords de l’image et les pousse pour passer en 16:9. Wahou !
La seule chose qui m’ait un peu chiffonnée, c’est la BO. On y retrouve Lana Del Rey, Oasis, Ellie Goulding… C’est des chansons qu’on entend tous les jours à la radio et j’avoue que ça m’a un peu fait « sortir » du film.

Mais bref, « Mommy » est un film bouleversant, authentique, magistral, dont on ne ressort pas indemne. Personnellement, j’ai beau l’avoir vu il y a 4 jours, j’arrête pas d’y penser et j’ai même re-regardé la bande annonce plusieurs fois. Je n’ai qu’une seule envie, c’est de le revoir, là, maintenant !
C’est pas 5 étoiles que je lui met, c’est toute la voie lactée ♥

mommy_xavierdolan_2mommy_xavierdolan_3mommy_xavierdolan_9mommy_xavierdolan_4mommy_xavierdolan_5mommy_xavierdolan_6

Je dois bien l’avouer, je suis tombée en amour.

Author: Princesse Pastèque

Bonjour toi ! Moi c'est Morgane, j'ai 27 ans, je suis Directrice Artistique Junior et habite en région parisienne. Ouvert depuis octobre 2013, ce blog est l’occasion pour moi de partager les passions qui m’animent, et il y en a beaucoup ! Véritable espace d’échange, j’espère que son contenu, choisi avec soin, te parlera autant qu’à moi et j’attends avec impatience tes retours ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Il FAUUUUT que tu ailles le voir! Tu seras pas déçue, tu verras. Et il faudra que tu me donne ton avis ^^
      C.R.A.Z.Y, je note! Je sais pas si j’accroche aux films québécois étant donné que c’est le premier que je vois, mais en tant que cinéphile ça m’intéresse beaucoup!

  • Ce film est une merveille ♥
    Je ne sais pas si du tout Mommy t’a poussé à voir le reste de la filmographie de Dolan mais si ce n’est pas le cas jette toi dessus ce qu’il fait c’est juste magnifique ! Je suis une grande fan et je suis contente qu’à présent il soit encore plus reconnu qu’il ne l’était déjà ce gars est un « génie ».

  • Wow, 6h30? Tu es bien courageuse… Ceci dit je tenterais bien une fois, juste pour le plaisir d’aller à une séance à une heure peu ordinaire, sans personne dans la salle (j’imagine!). J’ai eu du mal aussi avec le québécois, c’est vraiment bizarre au début. Ce film aura marqué beaucoup de gens en tout cas!

    (ps: j’espère ne pas t’avoir fait peur au New Look l’autre jour, je t’ai un peu prise au dépourvu ahah!)

    • Et oui, j’étais motivée à fond ! C’est très sympa à cette heure là. En plus tu peux pleurer tranquillement étant donné qu’il n’y a presque personne… mais ça reste entre nous ahaha
      Et non, tu ne m’a pas fait peur à New Look ! Mais j’étais hyper surprise, c’est la première fois qu’on vient me parler de mon blog. Ca m’a fait super plaisir ! :3

  • Hellow! (je découvre ton blog aujourd’hui :))
    Perso j’ai pleuré les 3/4 du film, faut dire qu’il m’a tellement ému…
    Il traite d’un sujet difficile, mais il est juste génialissime, j’ai comme toi juste une envie : le revoir!!!
    J’avais pas vu un aussi bon film depuis longtemps!
    Comme le commentaire précédent, je te conseille vivement C.R.A.Z.Y , moins triste mais tout aussi bien.
    mAlice