EXPO // Star Wars Identities à la Cité du Cinéma

Le week-end dernier, je suis allée avec mon petit frère à l’exposition dont tout le monde parle (ou presque), Star Wars Identities de la Cité du Cinéma. C’est pas que je suis fan absolue de Star Wars mais mon père, passionné de science fiction, nous a élevés avec ces films. Même si moi à 6 ans je préférait regarder « Le Magicien d’Oz » ou « Chantons sous la pluie« , mon petit frère au même âge se passionnait pour cette galaxie lointaine, très lointaine (je vais en venir au fait, je te jure !).

Il faut être sacrément motivé pour se rendre à la Cité du Cinéma ! Déjà parce qu’il faut prendre la ligne 13, et ensuite parce que c’est l’endroit le moins bien indiqué du monde. J’ai eu beau regarder la veille sur Google Street, ben on s’est perdus… Si tu ne veux pas perdre 20mn à errer dans la zone industrielle, mon conseille tu écouteras : marche quelques mètres en direction du rond point, tourne à gauche quand tu verras la Banque populaire, marche jusqu’au bout de la rue piétonne et enfin tourne à gauche. Tu me remerciera.
Il y a malgré tout pas mal de monde. Certes, c’était un samedi matin, mais comme c’est le dernier mois de l’exposition je pense qu’il faut s’attendre à un rush pré-fermeture.
A l’entrée, il y a le Star Bar, histoire de te rafraichir et de te poser un peu si tu as passé 30mn à chercher les studios.

starwarsidentities_13

Après avoir validé ton ticket, tu reçois un audio-guide et un mystérieux bracelet. Et là où c’est vachement bien foutu, c’est que dans l’exposition se trouvent des zones marquées au sol dans lesquelles ton audio-guide se déclenche pour te donner des infos sur la conception des personnages, des anecdotes de tournage ou la bande son des extraits des films diffusés. Le bracelet quant à lui, te permet de créer ton propre personnage. Au fur et à mesure de l’exposition tu dois faire des choix, comme l’ont fait les personnages de la saga, et à la fin tu découvriras où ceux-ci t’ont mené(e)s.

starwarsidentities_5T’as juste à passer ton bracelet sur les p’tits hexagones qui brillent.

Évidemment, au cours de l’exposition on découvre les costumes (la toge de Jedi de Anakin Skywalker, les robes de la Reine Amidala ma p’tite chouchoute mais aussi le célèbre bikini de Princesse Leia les gars !!), les maquettes, les dessins préparatoires et plein d’autres choses. Elle est très complète et variée, c’est top. Ben oui, il y a quand même 2000m² d’exposition !

starwarsidentities_12starwarsidentities_11starwarsidentities_9starwarsidentities_8starwarsidentities_7starwarsidentities_6starwarsidentities_4starwarsidentities_3starwarsidentities_2

Une fois que le parcours est terminé, tu peux découvrir ton personnage. On est pas trop badass mon frère et moi ?!
Je suis une Kel Dor, j’habite à Coruscant, je suis amie avec Padmé (évidemment), je suis chasseuse de prime et j’ai refusé de porter allégeance à l’empire !

J’ai vu que certain(e)s ont été déçu(e)s que tout soit axé sur la recherche d’identité et non pas sur les films en eux même mais c’est justement ce qui m’a plu. C’est pas simplement des vitrines avec des objets. On explore les personnages en profondeur et on comprend mieux leur cheminement (surtout Luke et Anakin).
Je suis ravie de cette exposition même si elle est légèrement beaucoup cher (22€ !). Elle vaut le coup à 100% si on aime la saga.
Tu as jusqu’au 5 octobre pour aller y faire un tour, alors dépêche-toi !!!!!

KONSTRUKTOR, le réflex argentique DIY // Part.1

Mon frère emménageant chez moi pour continuer ses études à Paris, on a passé tout le week-end à monter des meubles IKEA. TOUT le week-end! Donc autant te dire que j’étais carrément O.P pour assembler mon KONSTRUKTOR! Le tournevis cruciforme n’a plus de secret pour moi !
Le KONSTRUKTOR, c’est un réflex argentique 35mm à construire soit même conçu par Lomography et qui te coûtera la modique somme de 35€ ! OUI, seulement trente cinq euros ! Et c’est censé te prendre seulement 1h à 2h à assembler (je doute un peu là dessus).

Je l’ai commandé sur le shop de Lomography avec des pellicules et je l’ai reçu seulement 4 jours après. Le packaging est juste au top du top avec une identité visuelle hyper sympa (ce qui m’a fait en partie craquer, j’admet).

konstruktor-20-petit

A l’intérieur de cette superbe boîte en carton se trouve : une notice, des autocollants pour le personnaliser, un tournevis, des vis (fatalement) et pleins de petites pièces à assembler !
Je te conseille de te mettre sur un plateau histoire de ne rien perdre dans ton tapis à poils longs. Et la première chose à faire est de trier les différentes vis grâce au récapitulatif à la fin de la notice parce que sinon c’est le dawa.

konstruktor-27-petit

La notice donne des sueurs froides quand on la feuillette mais il est assez simple de la suivre. Elle est assez bien détaillée, même si j’ai bloqué sur certains assemblages sur lesquels j’ai passé plus de temps.

konstruktor-28-petit

Certaines pièces ne se détachent pas bien donc je te conseille de couper les bouts de plastique qui dépassent pour qu’ils ne gênent pas le mécanisme de l’appareil. Moi j’ai opté pour le coupe ongle… Ça marche bien !
Il ne faut pas hésiter à dévisser une pièce et à passer du temps sur un assemblage si tu sens que ça ne coïncide pas comme ça le devrait.

konstruktor-36-petit

Et 2h15 après, voilà le résultat !!
Ne paniquez pas en ce qui concerne les vis, ils mettent du rab’ au cas où. Du moins c’est ce que j’en ai conclut étant donné qu’il n’y a nulle part dans la notice le nombre de vis nécessaires. Truc plus flippant, il y a un écrou qui ne va nulle part…

konstruktor-54-petit

Le viseur se trouve au dessus de l’appareil, comme pour le célèbre Semflex. J’avoue ne pas connaître grand chose à propos de l’aspect technique donc je ne vais pas vraiment pouvoir t’expliquer le mécanisme mais il y a une loupe pour faciliter la mise au point.

konstruktor-57-petitkonstruktor-61-petit

Pour ce qui est de la prise en main, c’est moins facile. En plus, ça fait très longtemps que je n’avais pas touché d’appareil argentique (hormis mes polaroïds). Mais je te parlerai de ça quand j’aurais réalisé une pellicule entière… dans quelques mois sûrement.

konstruktor-67-petitkonstruktor-89-petit

LOOK de JUILLET // Coucou !

Comme dans la vie en fait je suis un vrai bonhomme, j’aime les p’tites blagues bien salaces (toi aussi avoues!) Alors évidemment, le Tumblr Des Fists et des Lettres, c’est un peu ma Bible à moi. En plus, c’est pas seulement de l’humour bien gras, c’est aussi de la culture puisque tous les jeux de mots sont axés sur des personnages historiques (écrivains, musiciens, physiciens et j’en passe) et que si t’es pas culturé ben tu peux pô comprendre. Et un jour béni des Dieux, ils ont décidé d’en faire des t-shirts! Yopopoo!
J’avais littéralement envie de tout acheter même si la plupart des « slogans » sont plutôt adaptés aux vrais bonhommes avec une zizounette. Après avoir longtemps hésité entre « Même à poil je garde mes Stendhal« , « J’ai l’bazar qui Marivaux genoux » et « Coucou tu veux voir Magritte?« , j’ai finalement choisi ce dernier étant donné que j’aime beaucoup ce peintre mais surtout parce que CECI est devenu légendaire!! Si c’est pas le symbole de toute une génération…
Bref, un look tout simple et graveleux pour ce mois de Juillet un peu capricieux.

magritte1magritte2 magritte3

Tshirt Magritte // DES FISTS ET DES LETTRES
Jupe patineuse mi-longue et ceinture // ASOS CURVE
Sandales dorées // ASOS

1 2 3 34